DAVIS & LAWRENCE CO.

 

Historique

L'origine de cette compagnie remonte à 1839, et est intimement liée à l'histoire du Davis Vegetable Painkiller.  L'Américain Perry Davis (1791-1862), le créateur de ce remède, assura lui-même la vente de son produit dans son pays avant d'être rejoint par son fils Edmund vers 1850: la compagnie prit alors le nom de Perry Davis & Son.  Edmund Davis poursuivit les opérations sous le même nom après la mort de son père.  La compagnie, initialement de Providence, Rhode Island, déménagea à New-York en 1895. 

Dès 1867, les annuaires de Montréal indiquent la présence d'un entrepôt de Painkiller sur la rue St-Paul, propriété de la compagnie Perry Davis & Son.  Celle-ci devient la Perry Davis & Son & Lawrence vers 1875.  Les annuaires mentionnent seulement un entrepôt jusqu'en 1876; l'année suivante la compagnie est décrite comme grossiste en médicaments brevetés. 

C'est vers 1883 que la compagnie devient la Davis & Lawrence Co. Ltd., distributeurs en gros de produits pharmaceutiques.  En 1888, l'annuaire mentionne pour la première fois que la compagnie de Montréal manufacture des produits.  La Davis & Lawrence a aussi servi d'agence pour plusieurs compagnies américaines, dont la Fellows Medical Mfg. Co. de New-York et la John Wyeth & Bro. de Philadelphie.

La Davis & Lawrence Co. Ltd. est devenue la Davis & Lawrence Co. vers 1907-1908, et apparaît dans les annuaires de Montréal jusqu'en 1964.

 

Source du texte et de l'illustration: ARGYLL, John D.S.C., Industries of Canada: City of Montreal: Historical and Descriptive Review, Leading Firms and Moneyed Institutions, Historical Publishing Company, Montréal, 1886, p.131.

Histoire du Davis Vegetable Painkiller: Little Rhody Bottle Club, en ligne <http://www.littlerhodybottleclub.org/research/davisperry.html >, page consultée le 10 juin 2013.

 

 

Publicité

Davis Vegetable Painkiller

Ce remède américain fut distribué au Québec quelques années avant l'implantation de la Perry Davis & Son à Montréal.  Une publicité parue dans le Sherbrooke Gazette  du 11 décembre 1858 annonce ce produit, et les points de vente au Québec sont indiqués dans le numéro du 19 février 1859: "Sold by druggists, grocers and medicine dealers generally - Lyman, Savage & Co. Montreal; John Musson & Co., and Joseph Bowles, Quebec, Wholesale gents - For sale in Sherbrooke by W. Brooks & Co.".  W. Brooks était un magasin général.

Source: Grand annuaire de Québec, (?), Québec, 1882, p.269.

 

Source: WRIGHT, A.H., et al. ed., The Canadian Practitioner, Vol VIII, janvier-décembre 1883.

 

Allen's Lung Balsam

Source: Nursing at Home, (s.n.), Montréal ?, 1891.

 

Campbell's Tonic Elixir

Source : Montreal Daily Herald, Montréal, 1ier janvier 1885.

 

Source: Nursing at Home, (s.n.), Montréal ?, 1891.

 

Dr. Channing's Sarsaparilla

Source: Nursing at Home, (s.n.), Montréal ?, 1891.

 

 

Un buvard publicitaire de Painkiller

 

Emulsion of Cod Liver Oil

Source: Nursing at Home, (s.n.), Montréal ?, 1891.

 

Source: L'Union, 22 décembre 1898.

Ci-dessous, une caisse ayant contenu des bouteilles d'émulsion de la compagnie.  On peut y lire: "Emulsion of Cod Liver Oil with Hypophosphites of Lime and Soda - Prepared by the Davis & Lawrence Co. Limited, Montreal", et au dos: "From Davis & Lawrence Company, Wholesale Medicine Manufacturers and General Agents, Montreal".

Source de la photo: Ebay

 

Royal Flavoring Extracts

Source: Nursing at Home, (s.n.), Montréal ?, 1891.

 

Pyny-Pectoral

Source : Le Progrès de l’Est, Sherbrooke, 5 janvier 1897.

 

Source: L'Union, 22 décembre 1898.

 

 

Asaya-Neurall

 

L'annonce suivante fournit une liste des produits de la compagnie pour 1891.

Source : Le Patriote, Sorel, 12 février 1891.

RETOUR