ARTHUR DéCARY

 

Historique

Arthur Décary est né à Montréal le 2 décembre 1865.  Il étudia au Collège de Montréal et à l'École Normale, et partit compléter ses études en pharmacie à Paris en 1888.  De retour au pays, il fonda sa pharmacie en 1889 au coin des rues Ste-Catherine et St-Denis.  En 1894, m. Décary possédait au-dessus de sa pharmacie un "laboratoire de microbiologie générale et d'analyses médicales".

Son voyage à Paris lui permit de tisser des liens avec le monde médical et pharmaceutique de cette ville.  Aussi devint-il agent à Montréal pour des produits français qu'on lui expédiait chaque semaine.  Son contact de Paris était la pharmacie Chevrier.

M. Décary fut l'unique propriétaire de sa pharmacie jusque vers 1903.  Il s'associa alors avec J.E.W Lecours, avec qui il partagea la gestion de sa pharmacie et de celle que son collègue possédait déjà, même si leurs pharmacies conservèrent leurs noms respectifs; sa pharmacie devint alors la Pharmacie Décary.  Vers 1904, m. Décary deviendra vice-président de Rougier Frères et sa pharmacie deviendra la propriété de J.E.W. Lecours et Henri Lanctot.  Elle conservera le nom de Pharmacie Décary jusque vers 1915, après quoi elle deviendra officiellement la Pharmacie Lecours & Lanctot.

Les annuaires de 1916 et 1917 indiquent également l'existence de la Cie des Produits Décary, mais rien n'indique qu'Arthur Décary y était impliqué.

 

Sources:

Histoire du Commerce Canadien-Français de Montréal, 1535-1893, Sabiston Litho. & Publishing Co., Montréal, 1894, p.122.

Montreal illustrated, Consolidating Illustrating Co, Montréal, 1894, p.222.

 

 

Publicité

 

Bouteille

 

Émulsion Décary

Liqueur Hémallactique de Ruolz

Sirop Pectoral Balsamique

Corricide Décary

Sirop de Raifort Iodé

Source: L'Album-souvenir: journal publié au profit de l'oeuvre de la Cathédrale, Desbarats, Montréal, 1891.

 

Source: Le Journal des Étudiants, Montréal, 12 octobre 1895.

 

Source : Le Signal, Montréal, 5 mars 1898.

 

Capsules Cresobene

Source : Le Journal de Françoise, Montréal, 6 décembre 1906.

 

Source : La Patrie, Montréal, 13 décembre 1906.

 

RETOUR