J.g. laviolette

 

Historique

J. Gustave Laviolette apparaît dans les annuaires de Montréal en 1866.  Il est alors l'associé de Wolfred David E. Nelson, chez Wolfred Nelson & Co.  Puis au courant de l'année suivante, il sera avec Nelson, Laviolette & Giraldi, puis Laviolette & Giraldi.  Il sera indiqué en tant que médecin à la fin des années 1860 et au début des années 1870, puis vers 1874, il fondera avec C.A. Nelson la pharmacie Laviolette & Nelson.  Il aurait pris sa retraite de chez Laviolette & Nelson en 1890, mais les annuaires de Montréal continuent de l'impliquer dans cette pharmacie jusqu'en 1896.

Par la suite, les annuaires suggèrent qu'il soit devenu propriétaire de sa propre pharmacie, et ce jusque vers 1906.  Il semble avoir conservé les droits sur les remèdes brevetés précédemment vendus chez Laviolette & Nelson, dont son fameux sirop de térébenthine (voir les annonces ci-dessous).

Source : Annuaires Lovell de Montréal.

 

 

Publicité

Dr. Laviolette's Syrup of Turpentine

Source: Le Monde Illustré, Berthiaume & Sabourin, Montréal, vol.9, no.404, 14 janvier 1893.

 

Source: HEDLEY, James, Canada and Her Commerce, Sabiston Litho & Pub. Co., Montréal, 1894.

 

Source: Almanach du peuple illustré, P.V. Ayotte, Trois-Rivières, l894, p. 97.

 

Source : La Patrie, Montréal, 15 décembre 1906.

 

Liqueur de Goudron de Norvège du Dr. Laviolette

Source : La Patrie, Montréal, 1 février 1895.

RETOUR