lyman, sons & co.

 

Historique

Cette compagnie a succédé à la Lymans, Clare & Co en 1879, et devint la Lymans Limited en 1908. Vous pouvez consulter un portrait global de l'évolution des compagnies Lyman en cliquant ici.

 

Le montage ci-dessous nous montre quelques rares images des différents départements de la compagnie et de son personnel dirigeant, vers 1890.  Les bâtiments illustrés dans le coin supérieur droit existent encore sur la rue St-Paul.

Source: Bibliothèque et Archives Nationales du Québec, en ligne < http://bibnum2.banq.qc.ca/bna/massic/ml2223.htm >, page consultée le 10 juin 2013.

Tiré de : The Dominion Illustrated, Dominion Illustrated Publishing Co., Montréal & Toronto, Vol.4, No.100, 31 mai 1890.

 

 

 

Publicité

 

Source: Almanach agricole, commercial et historique, J.B. Rolland, Montréal, 1880.

 

Lyman's Wine of Beef and Iron

Lyman's Wine of Coca Leaves

Source: McGill University Annual Calendar – Faculty of Medicine, John Lovell & Son, Montréal, 1884.

 

Lyman's Quinine Wine

Source: Starke’s Pocket Almanac, Advertiser and General Register, J. Starke, Montréal, 1881.

 

Lyman's Writing Fluid

Source: Starke’s Pocket Almanac, Advertiser and General Register, J. Starke, Montréal, 1883, p.10.

 

Les quatre annonces suivantes sont tirées d'un livre de jeux et d'énigmes, dont certaines solutions ont été intégrées dans les annonces, auxquelles elles n'ont pas rapport. 

 

Jacob's Rheumatic Liquid

 

Lyman's Universal Pain Reliever

 

Lyman's Quinine Wine

 

Lyman's Extract of Sarsaparilla

Source : Secrets of the Black Art, Hand Book of Magic, Puzzles, &c., for Parlour Entertainments, The Post Print, Montréal, 1886.

 

Izdahl Pure Norwegian Cod Liver Oil

Source: Starke’s Pocket Almanac, Advertiser and General Register, J. Starke, Montréal, 1887, p.18.

 

Une annonce officielle émanant de la John Wyeth & Bro. de Philadelphie, indiquant que la Lyman, Sons & Co. de Montréal était leur distributeur officiel pour le Québec.  Les produits de Wyeth distribués par la Lyman, Sons & Co., comme le mentionne le texte suivant, ont le nom de cette dernière compagnie imprimé en rouge sur l'étiquette.

Source : Canadian Druggist, Toronto, Vol.17, No.1, janvier 1905.

 

RETOUR